Skip to main content

Café William transportera une partie de ses grains de café provenant de l’Amérique du Sud par voilier. Ce rêve devient enfin réalité grâce au bateau Vega, de la compagnie maritime SAILCARGO INC. Il s’agit d’une grande étape pour Café William dans son objectif de produire le café le plus durable possible.

Troquer l’énergie fossile pour le vent

Présentement, le transport maritime compte pour environ 2 à 3 % du total des émissions de gaz à effet de serre (GES). Ça semble bien peu en lisant ce chiffre, mais les bateaux cargo polluent tout de même plus que les avions, et ce pourcentage pourrait doubler d’ici 2050. 

On doit se rendre à l’évidence; nous ne pouvons nous passer du transport maritime en 2022. Aujourd’hui, 80 % des 10 milliards de tonnes de marchandises transportées dans le monde voyagent par bateaux. Il serait donc plutôt difficile d’éliminer les bateaux cargo du jour au lendemain! 

C’est pourquoi Café William a décidé d’investir dans SAILCARGO INC., une compagnie de transport maritime propre. Grâce à l’acquisition du bateau à voiles nommé Vega, on utilise le vent plutôt que des carburants fossiles afin de transporter le café. “C’est LA solution au transport maritime actuel, explique Serge Picard, copropriétaire chez Café William. Il s’agit du moyen de transport le plus propre disponible sur le marché et en lequel nous croyons et avons décidé d’investir, en partenariat avec SAILCARGO INC.” 

Il s’agit d’une étape concrète vers un objectif de café plus durable pour l’entreprise. Le café est consommé un peu partout, il est donc d’autant plus important de se pencher sur la façon dont il est exporté. “Le café est le deuxième breuvage le plus consommé en Amérique du Nord, après l’eau, précise Serge Picard. Malheureusement, son impact environnemental, énergétique et écologique est assez élevé.” 

  – Serge Picard, co-propriétaire chez Café William, à bord du voilier Vega.

Le premier voilier de la flotte : Vega

Vega est le nom du tout premier voilier qui fera partie de la flotte qui transportera du café pour Café William. Construit en 1909, il appartient d’abord à la famille suédoise Bergström, qui le vend en 2022 à la compagnie SAILCARGO INC.  En attendant la complétion de la construction de Ceiba, qui devait être le premier voilier zéro émission de la compagnie, l’acquisition de Vega était une opportunité en or pour SAILCARGO INC. de commencer à offrir ses services de transport maritime propre plus rapidement. Café William n’a donc pas hésité à sauter dans le bateau, littéralement.

VEGA
  – Vega de SAILCARGO INC., le premier voilier qui transportera les grains de café de Café William.

Vega, c’est la rencontre entre design classique et technologie moderne. Cuivre, mélèze et chêne blanc forment un bateau résistant, efficace et sécuritaire qui répond aux plus hauts standards de l’industrie. Lorsqu’il prendra le large en 2023, il sera le plus gros bateau cargo propre à naviguer. Vega pourra transporter dans sa cale 4 à 5 conteneurs de grains de café vert, soit environ 200 000 livres de café. Le premier voyage prendra environ 2 semaines, de la Colombie au New Jersey. Afin d’en apprendre plus sur les spécifications de Vega, nous vous invitons à visiter le site Web de SAILCARGO INC.

Les prochaines étapes pour Café William 

VEGA SAILCARGO

Café William veut être en mesure de faire venir de plus en plus de café grâce à Vega, Ceiba et aux autres voiliers qui feront partie de la flotte. Plusieurs autres origines d’Amérique du Sud sont d’ailleurs déjà dans la mire pour d’éventuels voyages vers l’usine de torréfaction. « Nous investissons depuis plusieurs années afin de repenser et de rendre durable la chaîne de valeur et cette innovation s’inscrit dans cet engagement, ajoute Serge Picard. Le caféier ne poussant pas dans les régions froides comme la nôtre, il est inévitable qu’il soit transporté sur de longues distances. » 

Bien que le voilier puisse marquer l’imaginaire avec son allure majestueuse, il ne faut pas oublier que le café doit aussi être transporté par voie terrestre afin de se rendre à destination. Après le bateau, le café est transporté par camions à essence. Afin de continuer à diminuer notre dépendance à l’énergie fossile, il est logique de repenser ce mode de transport… en l’électrifiant! Dès 2023, le vent et l’électricité s’allieront afin de transporter une partie des grains de café de Café William de l’origine jusqu’à l’usine. 

Apprenez-en plus sur les prochaines étapes pour mener Café William à la production d’un café plus responsable. Nous vous invitons également à suivre nos réseaux sociaux et à vous abonner à notre infolettre afin de rester au courant de nos dernières initiatives en développement durable.