Le saviez-vous? Nos sacs de jute ne sont plus jetés à la poubelle depuis 2018! En effet, dans l’optique de réduire notre empreinte environnementale, Café William prend part à un mouvement d’économie circulaire qui permet de revaloriser tous nos sacs de jute.

Nous faisons partie des premières entreprises à avoir conclu des partenariats industriels basés sur les principes de l’écologie industrielle en Estrie!

Les poches de jute sont les sacs dans lesquels le café vert (le café non torréfié) arrive à notre usine. Étant l’un des plus gros importateurs de café biologique et équitable au Canada, des sacs de jute, on en passe à la tonne et ce, à chaque jour!

Depuis quelques années déjà, nos sacs de jute sont revalorisés. Et ça, c’est grâce au projet de symbiose industrielle mis sur pied par Synergie Estrie. En fait, nos déchets font le bonheur des autres grâce à l’économie circulaire! Cette initiative permet à certains de nos déchets d’être réutilisés par une entreprise qui en a besoin, permettant ainsi de détourner des tonnes de déchets des sites d’enfouissement.

Le partenaire dans ce projet est ArborInnov. Il s’agit d’une “entreprise spécialisée dans le développement, la plantation et le suivi de plantes à valeur ajoutée.” Elle utilise nos sacs de jute afin d’aider la pousse de ses arbres. Les sacs permettent d’étouffer les mauvaises herbes afin de favoriser la croissance d’arbres nouvellement plantés. De plus, ArborInnov utilise la capacité naturelle qu’ont certaines plantes, associées à des champignons, de capter ou d’éliminer les produits toxiques et polluants qui ont contaminé une terre dans le but de réhabiliter des sols contaminés.

Afin de favoriser l’implantation des jeunes pousses dans ces milieux où les conditions sont difficiles, les racines des plants sont contenues dans une poche de jute qui contient un terreau riche et nutritif. L’entreprise devait auparavant s’approvisionner en Asie pour obtenir cette matière.

Dorénavant, les poches de jute de Café William revalorisées par ArborInnov permettent de détourner, chaque année, plus de 60 tonnes de déchets du site d’enfouissement et de diminuer considérablement les émissions de GES (gaz à effets de serre) des deux entreprises.

La production de plus de 73 000 kg de CO2 est évitée, soit l’équivalent de 60 vols aller-retour Montréal-Paris! 

Moins de matières premières extraites, moins d’énergie utilisée, moins de kilomètres parcourus (environ 20 km séparent les deux entreprises), une empreinte écologique moindre et des économies substantielles des deux côtés! 

Apprenez-en plus sur notre initiative de revalorisation de nos pelures de café, un autre déchet organique qui fait la joie d’une entreprise d’ici. Lire l’article.